Conflit entre Depardieu et un paparazzi

Conflit entre Depardieu et un paparazzi

Rino Barillari, qui est un paparazzi italien, s’est confié à RTL ce jeudi 23 mai au sujet de sa confrontation avec Gérard Depardieu lors d’une rencontre violente le mardi 21 mai au Harry’s bar, un établissement de Rome.

« C’est mon idole, un grand acteur français, un monstre sacré », déclare-t-il d’abord.

« Un homme normal, toujours très aimable », déclare la personne qui a déjà eu l’occasion de rencontrer l’acteur dans le cadre de son travail de photographe. « Cependant, je suis incapable de comprendre une réaction de ce genre. »

Rino Barillari, affirmant avoir reçu trois coups de poing de la part de Gérard Depardieu, a l’intention de porter plainte : « Il était nécessaire que je le dénonce. S’il m’a fait ça à moi, il pourrait le faire à d’autres. Il faudrait chercher à l’arrêter, à éviter qu’il ne franchisse les limites. »

Mercredi, le paparazzi a raconté sa version des faits, comme l’a rapporté l’AFP : « J’ai aperçu Gérard Depardieu avec une femme sur la via Veneto. Je me suis approché pour prendre quelques photos », a-t-il déclaré. Selon lui, c’est d’abord la compagne de l’acteur, Magda Vavrusova, qui a essayé de l’empêcher de continuer, puis c’est Gérard Depardieu lui-même qui est intervenu en lui donnant trois coups de poing au visage. Toujours selon RTL, Rino Barillari a été conduit à l’hôpital après l’altercation.

Deux versions

Version 1: Les événements se sont déroulés différemment de ce que Gérard Depardieu et sa compagne ont décrit, selon leur avocate Me Delphine Meillet.

« Rino Barillari, connu pour ses photos et ses méthodes agressives, a violemment poussé la compagne de Gérard Depardieu », a-t-elle déclaré. « Face à cette violence, Gérard Depardieu s’est interposé entre le paparazzi et sa compagne, a chuté et a glissé sur lui », a ajouté l’avocate.

« Ensuite, le célèbre acteur et sa compagne sont montés en voiture, tandis que le photographe continuait à les harceler de clichés malgré la situation ». Magda Vavrusova a été conduite à l’hôpital Umberto I de Rome, a-t-elle précisé.