Le décès d’une octogénaire dans sa résidence médicalisée, avec un oreiller découvert sur son corps, a été constaté

Le décès d’une octogénaire dans sa résidence médicalisée, avec un oreiller découvert sur son corps, a été constaté

Le personnel soignant de l’Ehpad Sainte-Madeleine à Thionville (Moselle) a découvert le corps sans vie d’une résidente de 84 ans dans sa chambre le dimanche 12 mai vers 4h du matin, selon les informations du parquet de Thionville rapportées par BFMTV.

D’après les premières constatations, la fenêtre de la chambre située au rez-de-chaussée de l’établissement avait été ouverte après le dernier passage du personnel soignant, et la chambre avait été fouillée. Des bijoux et d’autres objets de valeur semblent avoir été volés. Un inventaire complet de la chambre est en cours.

La victime a été retrouvée allongée sur un fauteuil, ce qui correspondrait à ses habitudes de sommeil, selon le parquet. Aucune trace de lutte ou de violence physique n’a été constatée pour le moment, précise-t-il. Seule la présence d’un oreiller sur le corps de la victime laisse supposer une possible asphyxie.

En raison de ces éléments, le parquet a ouvert une enquête judiciaire pour vol ayant entraîné la mort. Cette enquête a été confiée au service interdépartemental de police judiciaire de Metz. Une autopsie et des analyses seront réalisées afin de déterminer les circonstances exactes du décès.