Les lions qui ont passé des années dans des cages dans un cirque itinérant font leurs premiers pas vers la liberté

Les lions qui ont passé des années dans des cages dans un cirque itinérant font leurs premiers pas vers la liberté

Cependant, ce n’est pas vrai pour de nombreux animaux partout dans le monde.

De nombreux animaux sont mis en cage et élevés en captivité. Vous en voyez la plupart dans les zoos, les parcs d’attractions ou les aquariums.

D’autres les gardent comme animaux de compagnie même s’ils sont censés être libres dans la nature. Et lorsque les humains font cela aux animaux, les humains aussi doivent prendre des mesures pour les ramener à leur place.

Heureusement, c’est l’histoire heureuse de ces quatre lions élevés en captivité. Angela, Bellone, Saïda et Louga sont nés et ont grandi en captivité.

Ils ont passé toute leur vie à sillonner la France et à se produire pour une compagnie de cirque. Ils ont été forcés de se produire et de faire des tours devant des foules bruyantes et bruyantes.

Leurs conditions de vie sont loin d’être idéales. Ils sont entassés dans des cages à mesure que le cirque se déplace d’un endroit à l’autre. Qui sait ce qu’ils ont été nourris, mais nous parions qu’ils n’ont pas non plus reçu la meilleure nutrition.

Les quatre lions ont été secourus par Born Free Foundation en 2018.

La fondation a commencé à collecter des fonds pour ramener ces lions en Afrique du Sud. D’autres fondations et partenaires de protection des animaux, comme Lazy Lions, ont prodigué des soins spécialisés à ces grands félins.

Malheureusement, le voyage n’a pas été facile pour eux à cause du COVID. La pandémie a retardé leurs plans et les a repoussés de quelques années.

Cependant, la fondation a vu cela comme une chance d’aider les animaux à se rétablir, de recueillir plus de dons et de se préparer au transfert.

Pendant la pandémie, les lions ont séjourné dans un centre de secours en France. Mais le plan était toujours de les amener dans leur patrie.

Et en 2022, les lions se sont finalement rendus dans un sanctuaire de leur pays natal.

Ce fut un long voyage de la France à l’Afrique du Sud, où ils séjourneront à Shamwari Private Game Reserve. Ils sont toujours dans un espace clos, mais ils sont plus libres de se déplacer sur un terrain de trois acres.

Les lions élevés en captivité ne sont pas aptes à être envoyés directement dans la nature.